Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

MESSIRE GUILLAUME - TOME 3 - TERRE ET MERE

Code EAN13 : 9782800140742

Auteur : DE BONNEVAL GWEN

Éditeur : DUPUIS


   En stock sous 4 à 10 jours

Biographie de l'auteur

Gwénaël de Bonneval est né le 9 janvier 1973 à Nantes, dans une famille mi-bourgeoise coté maternel, mi-aristocrate coté paternel, avec grand-père aide de camp du général de Gaulle. "Mais nous, on n'a jamais eu de sous. Ce qui fait que je suis à l'aise partout, sans être vraiment à l'aise nulle part. " Vers deux ans, il commence à visiter la région parisienne au rythme d'un déménagement par an, avec divorce, et instabilités diverses. Pour éponger tout ça, il s'enferme dans sa chambre et se construit l'imaginaire. "Avec toutes ces péripéties, j'ai développé une super énergie." Il lit avant de savoir lire il regarde, en somme et puise ses futures influences dans Pepito et Krazy Kat, et non, comme on pourrait le penser, dans le Concombre masqué. Commençant à dessiner sans s'en rendre compte, comme tous les enfants, il découvre peu à peu qu'il fait un peu mieux que la moyenne. "Ça m'a permis de me rencontrer, mais pas façon psychopathe, puisque ça me permettait aussi de rencontrer les autres." De 1983 à 1991, c'est l'exil dans une école privée de Lyon. "J'ai passé huit ans à m'emmerder sans rencontrer personne d'intéressant. "À 18 ans, muni d'un Bac littéraire, il revient à Paris et commence à caser des dessins dans la presse enfantine. En 1993, pour faire plaisir à son père, il fait "sérieux" en montant une boite de communication avec deux copains. "Il fallait habituer les entreprises à la BD, mais le prospecteur n'envoyait même pas les lettres de prospection." Bref, ça ne marche pas fort, il se retrouve à faire de la maquette, il est malheureux et il s'en va pour suivre son intuition première. Là, les choses s'éclairent il faut toujours suivre son intuition. Démarchant tout seul, il dessine pour Spirou, Disney et les boites de communication ex-concurrentes. Il se fait la main, c'est bien, mais il se sent frustré : il a envie de raconter des histoires. Justement, en 1998, il entre à l'atelier de la place des Vosges. Simultanément il rencontre Vehlmann. La collaboration est fructueuse : "Samedi et Dimanche, c'est un truc débordant qu'il faut tenir. On discute, on arrive à se recadrer, on se marre bien, et c'est assez idyllique, notre manière de travailler." Vers la fin 2001, Gwen quitte l'atelier des Vosges. En mai 2002, il s'installe (presque yapluka faire des travaux) dans un nouvel atelier, avec, entre autres, son copain Matthieu Bonhomme. Entre deux transports de gravats, il écrit dans les bistrots et dessine chez lui, menant de front sa série en solo Basile Bonjour et les aventures de Samedi et Dimanche, le premier travail dont il a été fier : "Si tous les dessins d'avant pouvaient disparaitre, ça serait pas grave." Devenu adulte trop tot, il continue de faire vivre (uniquement) les bons cotés de l'enfance la fraicheur, l'étonnement. Ce qui l'intéresse, c'est d'arriver à glisser ses convictions profondes dans un dessin ouvert, émotif et apparemment naif, qui parle à tout le monde. D'où le désarroi des libraires, qui ne savent pas où ranger Samedi et Dimanche. Enfants ou adultes ? C'est pourtant simple : il faut le ranger chez les adultes puisque c'est fait pour eux, les enfants le trouveront toujours.

Passionné dès son plus jeune âge par le dessin, Matthieu Bonhomme s'oriente, dès la seconde, vers un enseignement artistique. Il obtient un BTS d'arts appliqués, en 1992. Ses rencontres avec Christian Rossi, Serge Le Tendre et Jean-Claude Mézières, durant ses années d'étude, le confortent dans son choix : devenir créateur de bandes dessinées. Il applique leurs conseils dans ses premiers travaux parus dans l'hebdomadaire Spirou entre 1997 et 1999, et au sein du groupe Bayard (« Je Bouquine », « Grain de soleil », « Images Doc », « D Lire », « Maximum »). Chez ce dernier éditeur, cette fois pour Okapi, il signe, en 2000, « Victor et Anaïs - un duo contre Tria », son premier grand récit, scénarisé par Jean-Michel Darlot. L'histoire sera reprise en album, deux ans plus tard, chez Carabas. Chez ce dernier éditeur, il atteint « l'Âge de raison », un ouvrage publié chez Carabas, en 2002. Dès cette époque, il intègre l'Atelier des Vosges (une structure informelle, située au coeur de Paris), où il côtoie Gwen de Bonneval qui lui présente le scénariste Fabien Vehlmann, alors de passage. Ce dernier lui rédige « Le Marquis d'Anaon », une ambitieuse série, mêlant l'aventure et le mystère, basée sur un conte populaire du XVIIIe siècle et mettant en scène Jean-Baptiste Poulain, un jeune homme curieux, confronté aux superstitions de son temps. Dargaud l'édite à partir de 2002. En 2004, Gwen de Bonneval devient le rédacteur en chef de « Capsule cosmique », un mensuel de BD pour enfants, iconoclaste et inventif, publié chez Milan. Matthieu Bonhomme y participe naturellement dès ses origines, avec « Le voyage d'Esteban », une série dont il assure le texte et le graphisme. Après deux épisodes publiés dans le magazine jusqu'en juin 2006 et repris en recueils chez Milan, les aventures du jeune indien se poursuivent chez Dupuis, à partir de 2009. Gwen de Bonneval et Matthieu Bonhomme étoffent parallèlement leur collaboration, via « Messire Guillaume », une série proposée dans SPIROU, en 2005 (albums aux éditions Dupuis à partir de 2006). On y croise cette fois un jeune orphelin, parti à la recherche de sa soeur disparue. Dans un univers médiéval et onirique, Guillaume n'est pas au bout de ses peines. En quelques titres, la série se taille, elle aussi, un double succès critique et public. Sans effet inutile, soutenu par ses scénaristes, servi par un graphisme tout à la fois souple et classique, abouti et élégant, Matthieu Bonhomme réussit à se positionner parmi les auteurs les plus pertinents de sa génération. Copyright : Dictionnaire mondial de la BD par Patrick Gaumer, Editions Larousse, 2011.
  • Code EAN13
    9782800140742
  • Auteur
  • Éditeur
    DUPUIS
  • Genre
    JEUNESSE - BD Aventure
  • Date de parution
    22/01/2009
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    405 g
  • Hauteur
    300 mm
  • Largeur
    219 mm
  • Épaisseur
    10 mm
Aucune actualité liée
Pas de critique