Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

GINTAMA - TOME 07

Code EAN13 : 9782505002888

Auteur : HIDEAKI SORACHI

Éditeur : KANA


   Disponible

Revue de presse

"Parce qu'on ne sait pas combien le magazine Jump est important."

Malheur Gin ce retrouve hospitalisé, suite à un accident de la circulation il perd la mémoire et devient amnésique, ainsi débute le premier chapitre de ce septième tome. Une aventure sur trois chapitres, avec un Gin qui décide de vivre une vie "simple" depuis qu'il ne ce rappel plus de rien. Enfin une vie simple, pas si sûr il se retrouve malgré lui embauché dans une usine qui fabrique secrètement des bombes. C'est l'occasion de revoir nos amis du shogunat, qui il faut le dire sont vraiment des cas graves. Bien entendu comme vous vous en doutez au final Gin retrouve la mémoire et retrouve son métier d'homme à tout faire.

Viens ensuite quatre petites histoires, plus ou moins sympathique celons l'intérêt que l'on éprouve envers tel ou tel personnage. La première qui est d'après moi la meilleure met en scène Gin et un personnage qui reviendra régulièrement par la suite Hanzo Hattori, samouraï et comme Gin grand fan du Jump. C'est d'ailleurs le sujet principal de cette histoire puisque pour le dernier exemplaire du Jump, les deux zigotos livreront une bataille impitoyable.

La seconde histoire se tourne vers notre équipe à tout faire, qui bien embêtée depuis que leur maison est détruite reçoivent la visite de charpentiers bien étrange. Bien sûr les réparations virent rapidement au grand n'importe quoi, ou chaque membre de l'équipe exigera des choses plus improbables les une que les autres à ces pauvres charpentiers. Et c'est sans surprise qu'au final ils sont tout de même sans domicile.

Avant dernière histoire, avec notre ami Katsura qui se retrouve malgré lui serveur dans un restaurant. Un chapitre un peu en dessous des autres, même si l'apparition d'Hijikata et de sa mayonnaise remontre un peu le niveau.
Pour finir une histoire d'amour, oui oui d'amour avec des feux d'artifices et tout le folklore. Le passage avec le repas et le vieillard sont plutôt marrant, mais comme le chapitre d'avant j'étais moins dans le coup. Bon sur ces quatre histoire le bilan est donc de cinquante/cinquante, mais le haut niveau de l'histoire avec le Jump remonte le tout.

Et là vous vous dites que j'ai oublié, deux chapitres, mais je vais en parler directement. Les deux chapitres restant sont centrés sur Kagura, qui voit débarquer quelqu'un qui compte beaucoup pour elle. En effet le grand mercenaire Umibozu fait son apparition et s'il compte autant pour Kagura c'est simplement, car il est son père. Il décide de la ramener avec lui, mais un drame survient et retarde le départ. Pour le coup une histoire (qui est à suivre dans le tome huit) plutôt bien faite, avec un petit flashback sur Kagura. Bien entendu l'humour toujours présent, surtout que le père est aussi déjanté que la fille.

Toujours plus drôle, toujours plus fort tel pourrait être la devise de ce manga.    


Floodace

(Critique de www.manga-news.com)
  • Code EAN13
    9782505002888
  • Auteur
  • Éditeur
    KANA
  • Genre
    MANGAS - Shonen
  • Date de parution
    20/03/2008
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    133 g
  • Hauteur
    180 mm
  • Largeur
    127 mm
  • Épaisseur
    12 mm
Aucun événement lié
Pas de critique