Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

BATMAN WHITE KNIGHT - TOME 0

Code EAN13 : 9791026814368

Auteur : MURPHY SEAN

Éditeur : URBAN COMICS


   Disponible
Résumé :

Dans un monde où Batman est allé trop loin, le Joker doit sauver Gotham ! Le Joker, ce maniaque, ce tueur, celui que l'on surnomme le Clown Prince du Crime... si Batman, le Chevalier Noir, sombre du côté obscur, pourquoi le Joker ne pourrait-il pas sortir de sa psychose et devenir le Chevalier Blanc ? C'est ce qui arrive après qu'un traitement inédit a guéri le Joker et le fait redevenir Jack Napier : un nouveau candidat à la mairie de Gotham ! Batman — White Knight, propose un récit novateur et inédit qui fera date dans la longue histoire du Chevalier Noir.
Seul aux commandes, Sean Murphy (Tokyo Ghost, Punk Rock Jesus), associé à son coloriste de The Wake, Matt Hollingsworth, délivre une vision personnelle et iconoclaste de la relation légendaire entre Batman et le Joker. Ancré dans un contexte politico-social des plus contemporains, cet album appelé à devenir un classique, offre un duel entre le justicier et le clown où le rapport est inversé et où désormais, tout peut arriver !
  • Code EAN13
    9791026814368
  • Auteur
  • Éditeur
    URBAN COMICS
  • Genre
    COMICS - Super-Héros
  • Date de parution
    26/10/2018
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    903 g
  • Hauteur
    280 mm
  • Largeur
    187 mm
  • Épaisseur
    20 mm
Aucun événement lié

Adrien, libraire à Annecy :

Cette scène où Batman poursuit le Joker à travers Gotham City, on l'a vue des milliers de fois. La course-poursuite en Batmobile, le Joker qui se retranche dans une usine pharmaceutique, un petit échange de coups, et hop, direction Arkham. Sauf que ce soir, le chevalier noir craque. Devant les forces de l'ordre et les employés de l'usine et les journalistes, Batman tabasse le Joker et le force a avaler toutes les pilules qu'il a sous la main, le laissant entre la vie et la mort. Quelques jours plus tard, alors que la séquence fait toujours la une des médias, le Joker sort du coma, complètement guéri et décide de se rallier à l'opinion publique pour intenter un procès à la ville de Gotham et à Batman.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce Batman est un chef-d’œuvre à classer à côté de titres comme "Un Long Halloween", "Silence" ou "The Dark Knight Returns".
Pour inaugurer le premier titre de son "Black Label" - qui regroupera des récits plus matures et hors de la continuité de leurs séries respectives - DC Comics a laissé carte blanche à Sean Murphy ("Punk Rock Jesus") pour la partie graphique mais également pour le scénario. Et on ne peut pas dire que le bonhomme ne s'est pas fait plaisir !
Murphy nous présente d'un côté un Batman brisé, trahi par la ville qu'il tente de protéger et de l'autre un Bruce Wayne rattrapé par de vieux secrets familiaux. Mais la plus grande réussite de l'album est bien entendu le traitement du Joker/Jack Napier. Passant du statut de clown psychopathe à figure publique de Gotham, le personnage se retrouve vite face à un adversaire sans pitié pris dans la dynamique du "j'existe car tu existes" qui n'est pas sans rappeler celle qu'il entretenait avec l'homme chauve-souris. Côté dessin, Sean Murphy se lâche complètement et nous propose de magnifiques pages avec comme cerise sur le gâteau une course-poursuite en Batmobile hallucinante. A la couleur, on retrouve Matt Hollingsworth avec qui il avait déjà travaillé pour ses précédentes séries (qui est pour moi un des meilleurs coloristes de l'industrie du comics, mais ce n'est que mon avis!) qui fournit ici un sans faute. Pour vous en rendre compte, jetez simplement un coup d’œil entre les versions couleurs et noir et blanc édités par Urban.
Je pourrais encore continuer longtemps à dire tout le mal que je pense de cet album alors je vais conclure par un simple : LISEZ-LE ! Et Happy Halloween les enfants...
Librairie auteur de la critique : Momie.fr