Détail du produit

ALGUES VERTES, L'HISTOIRE INTERDITE

Code EAN13 : 9782413010364

Prix unitaire (TTC)

19.99 €



Disponible

Auteur: VAN HOVE/LERAUD

Description :

Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L'identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d'être autopsiés, des jeux d'influence, des pressions et un silence de plomb. L'intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d'années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d'alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.
Code EAN13 9782413010364
Auteur VAN HOVE/LERAUD
Éditeur DELCOURT
Genre BD (Franco-Belge) - Actualité & Documentaires
Date de parution 12/06/2019
Support Broché
Description du format Version Papier
Poids 540 g
Hauteur 255 mm
Largeur 195 mm
Épaisseur 13 mm
Aucun événement lié à cet article

Margaux, libraire à Annecy :

28 juillet 2009, baie de Saint-Michel-en-Grève, Côtes d'Armor.
Comme chaque été, des tonnes d'algues vertes envahissent les plages bretonnes. Il ne leur faut pas plus de 48h pour se décomposer et produire un gaz ultra toxique appelé H2S, ou hydrogène sulfuré. Ce gaz tue aussi sûrement que du cyanure. Ce matin-là, un cavalier en fait les frais. Son cheval meurt sur le coup, lui est retrouvé enlisé dans les algues et s'en sort miraculeusement après hospitalisation. 
Ce ne sont pas les premières victimes des algues vertes. 
Depuis la fin des années 80, c'est une quarantaine d'animaux et trois hommes qui ont péri suite aux effets du H2S. Mais si l'algue meurtrière semble sortir de nulle part, son apparition massive sur les côtes bretonnes est en fait provoquée par l'agriculture intensive, et tout est fait pour camoufler à la population le danger qu'elle représente pour la santé publique.
Pour comprendre l'étendue de la mascarade et ses conséquences actuelles, les auteurs nous ramènent aux origines de l'industrialisation agricole en Bretagne. A travers cette enquête, on comprend comment cinquante ans ont suffit à la transformation radicale du paysage et de l'économie agricole française, poussée par les lobbys, encouragée par les politiques, aidée par des scientifiques intéressés. 
Ce système si bien huilé, aujourd'hui contrôlé par quelques dirigeants détenteurs des pleins pouvoirs, est un engrenage dont on ne ressort pas indemne, si on en sort... 
Inès Léraud s'est installée pendant 3 ans en Bretagne pour nous livrer ce reportage pointu et passionnant, fait de nombreuses interviews de tous bords, mais aussi et surtout de ceux que l'on entend que trop peu, les ouvriers et les agriculteurs.
Le dessin de Pierre Van Hove et les couleurs de Mathilda nous permettent d'accrocher immédiatement à un récit complexe, et d'en capter les images-clefs, qui resteront gravées dans notre mémoire. 
Plus qu'un article sur les algues vertes, cette BD est un véritable documentaire écologique, social et économique qui nous permet de saisir au mieux les enjeux agricoles français. 
Indispensable.

Librairie auteur de la critique : Momie.fr